YES



Video : Laura Gozlan - Y.E.S II, I am a necromantic
Text : Lise N
6 extraits des vidéos "Yes I, II et III" de Laura Gozlan. Actuellement présentées dans l'exposition Possédé.e.s au MO.C.O

Yes,
Le mannequin pense à la lueur des ténèbres.
Décoloration des sourcils à la chaux. Avec sa parure de peau, sa perruque, sa tête gravement tombée sur l’épaule.
Il est aussi vide qu’elle est pleine de rêves. Il est posé là au niveau moins un.
Elle se penche sur lui et y tourne sa langue, plastique. Plonger dans l’immensité de ses yeux amorphes, au reflet d’un angle mort.
La moindre étoile se dégrade et se reconstitue perpétuellement jusqu’à en vieillir.
Il n’y a pas l’espoir de quitter les étoiles qui brillent dans nos nombrils. Je ne suis pas un homme, il se dit sans espoir.
La moindre étoile siège au creux de particules mortes il se dit, de particules sautillant au centre de tout,
de particules flottantes en noyade il se dit, au centre du tout vieillissant.

Le moindre mannequin de plastique est un peu moins complexe que son prototype de chair. Il faut amener à croire à l’être de plastique qu’il est tout simplement. Il faut croire simplement que l’être de plastique est au centre de tout.
Elle est pétillante avec son pantin, elle lui parle des jours abscons, des hématomes. Elle perce ses lèvres et y respire les infimes programmations.

L’odeur gangrène et se rétracte, sortie de sa bouche mécanique. Elle plume ses rêves.
La moindre étoile flotte aux confins de l’idem, je ne suis pas la même, dit-elle à son pantin.
La moindre étoile est un satellite souriant, un idem inaltérable, rattaché au nombril des simples d’esprit.
 
 

YES – Artwork Laura Gozlan – Texte Lise N

Space Faith. Science Fiction cycle. A quest in the deep space, feelings and nightmares. Curated by Hervé Coutin

Login

Lost your password?

Panier

Your cart is currently empty.