BLANK #17

THE CITY IN THE SEA BY SAINTE MARINA

L’opus 17 de Blank a été produit par l’artiste Sainte Marina en exclusivité pour Bad to the Bone. La sélection des images a été réalisée par Vecteur Dissident et la mise en page par Hervé Coutin.
Blank est une série de podcasts qui a pour but de mettre en lumière les musiques sombres, contemporaines, expérimentales, bruitistes et extrêmes. Les productions sont exclusives à Bad to the Bone.

Sainte Marina est une artiste transdisciplinaire d’origine libanaise basée à Paris.
Son univers est la collision exutoire de styles et de mondes somptueusement brutes. Parmi les influences de Sainte Marina, le métal qu’elle mixe avec des musiques contemporaines et industrielles pour créer des ambiances immersives. S’y immiscent des textes, morceaux de discours… dont on ignore les sources, comme des murmures, des voix cachées qui s’adressent à nous sans révéler leur nature. Témoignages réels ou fictions ? Voix de vivants ou de morts ? Ses productions sont comme des patchworks d’éléments dissonants qui brisent nos certitudes et toutes choses à l’apparence trop lisse. Entre les sciences sociales qu’elle a étudiées et son histoire intime et familiale, liée à celle agitée et à vif du Liban, Sainte Marina adopte un point de vue déconstruit sur le monde, où le réel n’est rien d’autre que les multiples versions qu’on s’en fait. Et finalement, cette instabilité a quelque chose de rassurant, comme un chaos anti-totalitaire. Quand elle étend sa pratique au domaine plastique, les matières sont en même temps flexibles et résistantes, translucides et sombres, enchaînées et déchaînées. Ce déferlement de sensations nous enjoint à plonger au coeur de tout ce qui se présente à nous : pensée, émotion, relation, souvenir, corps d’autrui…

BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone

Sainte Marina is a transdisciplinary artist of Lebanese origin based in Paris. Her universe is the cathartic collision of styles and wonderfully raw worlds. Among Sainte Marina’s influences, she blends metal with contemporary and industrial music to create immersive atmospheres. Texts and fragments of speeches are intertwined, their sources unknown, like whispers, hidden voices that address us without revealing their nature. Are they real testimonies or fiction? Voices of the living or the dead? Her productions are like patchworks of dissonant elements that shatter our certainties and everything that appears too smooth on the surface. Between the social sciences she has studied and her intimate family history, linked to the tumultuous and raw history of Lebanon, Sainte Marina adopts a deconstructed view of the world, where reality is nothing more than the multiple versions we create. Ultimately, this instability has something reassuring, like an anti-totalitarian chaos. When she extends her practice to the visual arts, materials become simultaneously flexible and resistant, translucent and dark, chained and unchained. This surge of sensations urges us to dive into everything that presents itself to us: thought, emotion, relationship, memory, the body of others…

The City in the Sea 

Lo! Death has reared himself a throne
In a strange city lying alone
Far down within the dim West,
Where the good and the bad and the worst and the best
Have gone to their eternal rest.
There shrines and palaces and towers
(Time-eaten towers that tremble not!)
Resemble nothing that is ours.
Around, by lifting winds forgot,
Resignedly beneath the sky
The melancholy waters he.
Edgar Allan Poe

 

Voyez ! la Mort s’est élevé un trône
Dans une étrange cité gisant seule
En l’obscur Ouest ;
Où les bons et les mauvais, les pires et les meilleurs
S’en sont allés au repos éternel.
Chapelles et palais et tours
(par le temps rongées, des tours qui ne tremblent pas !)
Ne ressemblent à rien qui soit chez nous.
À l’entour, par le soulèvement du vent oubliées,
Avec résignation gisent sous les cieux
Les mélancoliques eaux.
Edgar Allan Poe

BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone
BLANK #17 "THE CITY IN THE SEA" BY SAINTE MARINA, BLANK #17 “THE CITY IN THE SEA” BY SAINTE MARINA, Bad to the Bone

Connexion

Mot de passe perdu ?

Panier

Votre panier est actuellement vide.