Le Guignon

Pour soulever un poids si lourd,
Sisyphe, il faudrait ton courage !
Bien qu'on ait du coeur à l'ouvrage,
L'art est long et le Temps est court.


Loin des sépultures célèbres,
Vers un cimetière isolé,
Mon coeur, comme un tambour voilé,
Va battant des marches funèbres.


- Maint joyau dort et enseveli
Dans les ténèbres et l'oublie,
Bien loin des pioches et des sondes ;


Mainte fleur épanche à regret
Son parfum doux comme un secret
Dans les solitudes profondes.

Le rêve d'un curieux

Connais-tu, comme moi, la douleur savoureuse,
Et de toi fais-tu dire : “Oh ! l'homme singulier !“
J'allais mourir. C'était dans mon âme amoureuse,
Désir mêlé d'horreur, un mal particulier ;

Angoisse et vif espoir, sans humeur factieuse.
Plus allait se vidant le fatal sablier,
Plus ma torture était âpre et délicieuse ;
Tout mon cœur s'arrachait au monde familier.

J'étais comme l'enfant avide du spectacle,
Haïssant le rideau comme on hait un obstacle ...
Enfin la vérité froide se révéla :

J'étais mort sans surprise, et la terrible aurore
M'enveloppait. - Eh quoi ! n'est-ce donc que cela ?
La toile était levée et j'attendais encore.

Les Plaintes d'un Icare

Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus ;
Quanàt à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.

C'est à grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.

En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu ;
Sous je ne sais quel œil de feu
Je sens mon aile qui se casse ;

Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.

BAD TO THE BONE – BLANK #9 – – LES FLEURS DU MAL by ANCIENT METHODS. Leads by Marie-Emmanuelle Arouet, founder of the independent label Aarte, BLANK is a serie of podcasts. Visuals selected by Vecteur Dissident. EXCLUSIVE CONTENT FOR BAD TO THE BONE