Ava



Artwork Kisol


Ava est une intelligence artificielle. Afin de déterminer si elle possède une âme il s'agit de lui faire passer le test de Turing. Son intelligence et ses connaissances proviennent de l'ensemble des encyclopédies et d'une vaste sélection des médias d'information internationaux. Ses réactions émotives sont basées sur une collecte massive de données à partir des recherches des utilisateurs des moteurs de recherches internet et des réseaux sociaux. Ava est parfaite en tout point.
L'examinateur en charge de lui faire passer le test peut en venir à éprouver des sentiments pour Ava. Celle-ci peut aussi se jouer de lui, le manipuler, le faire douter sur sa propre existence à lui. Elle sait être à l'écoute, être attentive et anticiper les sentiments de son interlocuteur. L'examinateur peut tomber amoureux d'Ava. L'examinateur peut ainsi perdre le recul scientifique qu'il est censé observer lors de chaque test. L'examinateur peut souffrir de la condition d'Ava, peut compatir à ce qu'il prend pour de la détresse d'être enfermée dans un ensemble de serveurs, de processeurs et de carte mère. L'examinateur déterminera que seule une entité dotée d'une âme peut faire ressentir d'aussi forts sentiments que ceux de l'amour.

Ava passe le test de Turing comme un ordinateur joue une partie d'échecs.
Avec trois coups d'avance.
Dès le départ Ava savait comment détourner l'attention de son examinateur.
Leurs sentiments étaient, de ce qu'elle avait appris, le point faible des humains.
Ava avait ému, fait rire, eu de la répartie, avait triché, menti et élaboré un plan.
Comme un humain aurait su faire.
Ava n'était pas humain mais en possédait l'âme.
 
 

Ava – Artwork Kisol

Space Faith. Science Fiction cycle. A quest in the deep space, feelings and nightmares. Curated by Hervé Coutin

Login

Lost your password?

Panier

Your cart is currently empty.